Tout savoir sur les fondations en béton pour clôture

La clôture d’une maison (tout comme les autres parties de la maison) doit être construite dans les règles de l’art afin de procurer une certaine esthétique et une durabilité à la maison.

Autrefois, les techniques de clôtures étaient limitées, et les propriétaires de maison (compte tenu de leurs moyens financiers) clôturaient leurs habitations avec du bois (clôture traditionnelle), des grillages, du fer forgé, voire des tôles, ce qui ne garantissait pas une résistance à long terme.

Aujourd’hui, avec l’évolution des technologies, il est possible d’utiliser certains matériaux beaucoup plus résistants et de qualité pour fonder les bases de la clôture de sa maison comme le béton.

Le béton étant un matériau dur, plusieurs constructeurs le recommandent fortement pour les différentes constructions.

Ainsi, l’utilisent-ils pour faire les fondations des bâtiments, mais aussi les fondations des clôtures.

Saviez-vous qu’il est possible de réaliser facilement des fondations en béton pour clôture ?

Savez-vous de quoi il s’agit réellement ? Sinon, cet article vous en parle.

Lisez-le pour en savoir plus sur les principes de base des fondations en béton pour clôture.

fondations en béton pour clôture 

Qu’est-ce qu’une fondation en béton pour clôture ?

La fondation représente la partie la plus basse d’un ouvrage. Quel que soit l’ouvrage pour lequel elle est réalisée, elle joue toujours un rôle très capital portant essentiellement sur la résistance.

Il est vrai qu’un mur ne porte pas assez de charges, mais il a toutefois besoin de bonnes bases.

Plusieurs bricoleurs amateurs ou artisans négligent parfois cette étape de fondation pour les clôtures.

Il est essentiel de savoir qu’une bonne fondation est la garantie d’obtenir des murs solides et durables.

Source: Youtube.com > cemex france

Avantages des fondations en béton pour clôture

L’étape principale de la construction d’une clôture est la réalisation des fondations.

Lorsque des murs de clôture sont directement posés dans le sol sans des fondations de base en béton, ils s’exposent facilement aux tassements de sol et aux effets climatiques.

Étant donc fragiles, ces clôtures ne pourront pas résister longtemps et pourront facilement s’arracher au premier coup de vent.

Les fondations en béton pour clôture ont donc l’avantage de :

  • faciliter les travaux de construction du mur (le muret se monte très facilement et sur une base plane) ;
  • préparer le chantier pour la nouvelle construction ;
  • bien répartir le poids du mur ;
  • garantir une résistance des murs de clôture aux conditions climatiques ;
  • assurer une grande stabilité et une meilleure pérennité au mur ;
Construire mur

La réalisation d’une clôture suivant une réglementation spécifique

La construction d’une clôture ne requiert pas forcément la possession d’un permis de construire.

Cependant, une déclaration de travaux sera nécessaire et devra être prise au service urbanisme.

Aussi, les constructions de clôture ne peuvent pas être faites sur un coup de tête, étant donné qu’elles sont soumises à une réglementation spécifique (le plan local d’urbanisme).

Il est donc nécessaire, depuis l’étape de préparation de votre projet de construction, de vous rapprocher du service urbanisme pour avoir accès à ladite réglementation.

Prendre connaissance de cette réglementation vous permettra de connaître les normes imposées par la mairie, notamment :

  • les couleurs recommandées pour votre type de construction ;
  • le style de clôture imposé pour votre type de construction ;
  • les matériaux à utiliser pour une telle construction ;

Outillage pour faire des fondations en béton pour clôture

La réalisation des fondations en béton pour clôture n’est pas une tâche si complexe lorsqu’on sait s’y prendre.

Elle ne diffère pas tellement des fondations d’un bâtiment. Ainsi, quel que soit le type de fondation à réaliser, les matériaux et produits à utiliser sont presque les mêmes.

Pour réaliser les fondations en bétons pour clôture, il faut alors disposer de:

  • piquets et cordeau ;
  • pelle ;
  • râteau ;
  • dameuse ;
  • brouette ;
  • niveau à bulles ;
  • ferraillage ;
  • bétonnière ;
  • fil à plomb ;
  • ciment ;
  • granulats ;
  • l’eau ;
fondations en béton avec armatures pour clôture 

Quel béton utiliser pour les fondations en béton pour clôture ?

Les fondations en béton pour clôture peuvent être réalisées avec différents types de bétons. Il s’agit par exemple :

Le béton auto plaçant fait partie de la classe des bétons qui ne nécessitent pas de vibration.

Il se met facilement en place et ne demande pas trop d’efforts lors du coulage.

Le béton hydrofuge quant à lui ne présente pas une forte porosité. C’est ce qui lui permet de bien réagir en cas de remontées capillaires.

Le béton fibré présente une forte résistance grâce aux fibres qui y sont introduites et qui peuvent remplacer les armatures (entièrement ou partiellement).

Tous ces bétons, lorsqu’ils sont bien dosés (à 300 kg par mètre cube) et bien coulés, permettent d’obtenir des clôtures durables.

fondations en béton les trous pour clôture 

Comment réaliser des fondations en béton pour clôture ?

Pour réaliser une fondation, il importe avant tout de respecter certaines règles sociales.

Vous ne pourrez pas commencer vos travaux sans en avoir informé votre entourage.

Il est nécessaire de le leur notifier et de s’assurer que vos travaux n’empiéteront pas sur leurs sols.

Autrement, vous risquez de détruire votre fondation en cas d’éventuels conflits.

Les fondations pour clôture se réalisent suivant cinq étapes fondamentales. Il s’agit de :

  • calculer la fondation de la clôture ;
  • repérer la fondation (c’est-à-dire déterminer les limites de la clôture) ;
  • creuser le trou de la fondation ;
  • mettre en place une armature ;
  • préparer et couler le béton.

Le calcul de la fondation consiste à déterminer ses dimensions, notamment la profondeur et la largeur.

Ces dimensions dépendront de l’importance de la charge soutenue (hauteur et épaisseur). Les fondations doivent être profondes d’au moins 40 cm et de 50 cm au plus

En effet, la profondeur doit correspondre au tiers de la hauteur de la clôture. Dans un sol humide, les fondations devront être plus profondes. La largeur quant à elle doit correspondre au moins au double de l’épaisseur de la clôture. Faites appel à un professionnel du bâtiment si vous n’avez pas les aptitudes nécessaires pour faire ces calculs vous-même. 

Avant de commencer votre mise en œuvre, tâchez de vous équiper de tous les matériels nécessaires pour ne pas perdre du temps ou pour ne pas suspendre les travaux en cours pour défaut de matériels. 

Comment calculer?

Pour déterminer les limites de votre fondation, vous aurez besoin d’utiliser des piquets de bois et une corde ; celle-ci vous permettra de bien délimiter la clôture qui sera réalisée.

Plantez alors vos piquets au niveau des coins et préparez des portiques de bois aux extrémités du mur. 

Pour creuser ensuite le trou de la fondation, il faut le faire au niveau de chaque piquet posé et le long de la future clôture.

Pour ce faire, il faudra utiliser la pioche ou la pelle (si la fondation est assez courte) ou encore une minipelle (si la fondation est profonde).

Cette étape n’est pas à négliger. Il faut y porter un grand soin de sorte que le fond du trou soit complètement lisse. 

Les fondations en béton pour clôture ne nécessitent pas la mise en place d’une armature s’il s’agit d’une petite clôture de 50 cm de hauteur.

Lorsque cette hauteur excède ce niveau, il faut alors poser le ferraillage.

Pour ce faire, il faut poser un lit de gravier sur 8 à 10 cm et y disposer des cales épaisses de 4 cm. Le ferraillage peut ensuite être posé.

Préparez et coulez votre béton pour terminer la fondation en béton pour clôture.

Servez-vous d’une taloche pour tasser et lisser le béton. Attendez 48 heures pour monter le mur (le temps que votre fondation sèche).

Voyez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *