Comment faire un coffrage pour dalle béton ?

Par définition, le coffrage pour dalle béton est une moule qui a pour fonction de maintenir en place un matériau de construction jusqu’à ce que ce dernier devienne autoportant.

Cela peut se faire soit par prise, soit par séchage ou encore par d’autres contraintes physiques.

Étant destiné à accueillir souvent du béton, quel est le matériau le plus utilisé pour réaliser le coffrage?
Comment est-il fait ?
Pour quelle durée doit-il rester en place afin de garantir la solidité du béton ?

Voilà autant de questions qui sont liées à la réalisation du coffrage et auxquelles nous répondrons.

Comment faire un coffrage pour dalle béton ?
Comment faire un coffrage pour dalle béton ?

Réaliser un coffrage pour dalle béton

Afin de garantir une bonne étanchéité du béton, il est indispensable de réaliser un coffrage pour dalle béton parfait. C’est un exercice minutieux qui demande beaucoup d’attention.

Les différentes étapes du coffrage

  • Creuser une tranchée : c’est la première étape de la réalisation du coffrage et même du coulage de béton. Cette tranchée, destinée à recevoir les fondations du béton, doit être soigneusement creusée. La meilleure façon de réussir est de tirer une corde entre les deux coins de la tranchée afin d’obtenir une ligne droite qui servira de repère. La profondeur de la tranchée est généralement de 50 cm, mais elle peut différer selon le poids que doit supporter le futur béton.
  • Poser le coffrage : il s’agit là précisément de monter les différentes parties du coffrage afin de le poser dans la tranchée. Prenez donc les dimensions de la tranchée puis sciez les planches de bois selon les mesures prises. Ensuite, assemblez solidement chaque planche de bois pour obtenir le coffrage qui devra être de la même figure géométrique que la tranchée creusée. Recouvrez l’intérieur du coffrage avec un film protecteur puis posez-le dans la tranchée en veillant à ce qu’il soit au même niveau que cette dernière. Le film protecteur a pour but d’éviter le mélange entre le béton et la terre.
  • Placez une armature : l’armature permet de renforcer le béton de fondation en lui conférant plus de solidité. Pour le faire, il est important d’éviter de poser les treillis d’armature sur la membrane posée au fond du coffrage. L’usage de briques ou de briquaillons est une solution parmi tant d’autres.
  • Placez-y les treillis d’armature en considérant que l’épaisseur du treillis dépend de l’épaisseur de la fondation.
  • Remplissez le coffrage de béton : c’est l’étape ultime de la réalisation du coffrage et du coulage de béton. Préparez votre béton grâce au mélange proportionnel de sable, de gravier, de ciment et d’eau.
  • Vous pouvez également utiliser le béton prêt à l’emploi. Dans tous les cas, il est impératif de veiller à disposer d’une quantité suffisante de béton afin d’exécuter l’étape du remplissage de béton en une seule traite.

Le remplissage du béton doit couvrir chaque coin et recoin du coffrage pour dalle béton afin d’assurer une homogénéité parfaite.

Une fois le coulage terminé, aérez la masse en frappant sur le coffrage grâce à un marteau.

Lissez ensuite la fondation en vous servant d’une taloche puis laissez sécher quelques jours. En cas d’utilisation de BPE (béton prêt à l’emploi), référez-vous à l’emballage pour connaître le temps précis de durcissement du béton.

Les matériaux utilisés pour le coffrage pour dalle béton

Principalement trois types de matériaux servent à effectuer un coffrage pour dalle béton. Il s’agit du bois, du métal ou du PVC.

  • Le coffrage en bois : il est très répandu, car peu cher et très facile à assembler. La planche de bois exerce une poussée contenue sur le béton, ce qui l’empêche de se déformer.
  • Le coffrage pour dalle béton en métal : en plus d’être résistant et réutilisable, le coffrage en métal permet d’avoir une surface bétonnée ultra lisse.
  • Le coffrage en PVC : ce type de coffrage est utilisé pour des applications de forme (arrondie ou autre). L’utilisation de contreplaqué est également une solution pour effectuer des coffrages arrondis.
Réaliser un coffrage pour dalle béton
Réaliser un coffrage pour dalle béton

Outre les différents types de coffrage, les fournitures suivantes sont nécessaires :

  • Piquets en bois;
  • Treillis d’armature;
  • Membrane;
  • Planche de bois, PVC ou métal;
  • Bâton;
  • Briques ou briquaillons (pour surélever le treillis d’armature);
  • Corde;
  • Taloche;
  • Scie;
  • Marteau.

Quelques conseils pour réussir le coffrage

Prévoir l’écoulement : s’agissant d’une terrasse non couverte, le coffrage pour dalle béton doit suivre une légère pente suivant le sens d’écoulement de l’eau de pluie.

Pour ce qui est d’un plancher disposant d’un abri ou d’un garage, aucune pente ne sera à prévoir, sinon toute la construction sera penchée.

Assurer une bonne étanchéité : l’imperméabilité du béton doit être une assurance pour empêcher les remontées d’humidité.

Et pour ça, le film polyane est le film protecteur le plus utilisé. Respecter les métrages de sorte que le film couvre toute la surface couverte par le coffrage.

Favoriser la dilation du béton: selon les variations de la température, le béton se dilate. C’est une caractéristique du béton à prendre en compte lors de la pose du coffrage.

Utiliser des joints de dilatation permet d’éviter le soulèvement ou l’éclatement du béton. Le respect d’un espacement entre les joints est indispensable.

Cet espacement doit être inférieur à la longueur de votre règle-maçon c’est-à-dire pour une règle de 2 m respecter un espacement de 1,80 m. Aussi, selon les dimensions de votre dalle, vous pouvez disposer vos joints dans le sens de la longueur, de la largeur ou en diagonale.

Toutefois, l’utilisation de joints de dilation est régie par un alignement parfait avec le plan du coffrage.

Cela offre en aval un appui régulier à la règle de maçon lors du nivellement du béton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *