Comment trouver et faire appel à un maçon qualifié ?

Vous démarrez un projet de construction et vous avez besoin d’artisans qualifiés ? Un bon maçon vous sera d’une grande aide pour bien des raisons. Avant de démarrer les travaux, ses compétences et son expertise lui permettent d’établir un cahier de charge clair et de donner des conseils avisés.

Ce spécialiste peut également détecter et prévenir des risques pouvant entraver la réalisation d’un chantier. En outre, il y a le choix entre de nombreux maçons et ils ne se valent pas tous. Il n’est clairement pas aussi aisé de trouver le professionnel le plus en phase avec ses besoins.

Néanmoins, certains paramètres à évaluer permettent d’y parvenir. Découvrez ici comment avoir un maçon qualifié et sur mesure pour votre projet immobilier !

Définir son projet de construction

Avant de faire appel à un maçon qualifié, il est important de définir son projet de construction en amont. Certains de ces ouvriers ne sont spécialisés que dans des domaines précis de la construction. En plus, les tarifs varient selon les tâches à réaliser.

Connaître les principales missions du maçon pourra permettre de comparer plusieurs devis et d’effectuer un choix éclairé. La construction de bâtiments est l’une de ses compétences premières. Le maçon s’occupe des travaux de gros œuvre sur un chantier (construction de maison et extension).

Il lui revient d’appliquer les plans du maître d’œuvre ou de l’architecte après le terrassement. Le maçon se charge de la fondation et de l’élévation des murs. Vous pouvez également lui faire appel pour des travaux de rénovation.

Le maçon est l’ouvrier le mieux placé pour renforcer les murs porteurs et rejointer ceux en pierre, rénover les charmes béton et les dalles, renforcer les fondations, etc. Il s’occupe pareillement des travaux d’aménagement bien qu’il ne soit pas architecte d’intérieur.

Son intervention est indispensable lorsqu’il s’agit de réaliser des structures porteuses de bâtiment. Il est notamment requis pour la pose d’IPN, la démolition ou l’ouverture de mur porteur. On peut aussi faire appel au maçon pour des projets d’aménagement de jardin.

Il n’est certes pas paysagiste, mais ce sera à lui de réaliser le dallage des terrasses, de créer les murs de soutènement ou de clôture, etc. Vous pourrez définir en fonction du projet de construction et de son ampleur s’il faut faire appel à un maçon indépendant ou à une entreprise de maçonnerie.

Vérifier certains aspects techniques au niveau de l’entreprise

Certains points doivent être vérifiés afin de sélectionner un maçon qualifié.

Les assurances professionnelles

Le maçon doit disposer de toutes les assurances obligatoires : ne faites aucun compromis sur ce point. Ce sont des garanties qui couvrent le maître d’ouvrage en cas de dommage et malfaçons qui puissent survenir au cours ou après la réalisation du chantier.

Le professionnel doit obligatoirement être assuré en responsabilité civile complète. Il faut également que le maçon dispose d’une garantie décennale. Elle vous couvre et vous laisse une période de 10 ans pour effectuer d’éventuels recours en justice.

L’entreprise chargée la construction portera toujours la responsabilité des défauts tout au long de cette durée. N’hésitez donc pas à demander des preuves de ces garanties. Vérifiez surtout que les attestations mentionnent en intégralité les activités que le maçon aura à réaliser chez vous.

Vérifiez la santé financière de l’entreprise

Si le projet de construction est de grande taille, il faut faire recours à une entreprise de maçonnerie. Veuillez dans ce cas vérifier la santé financière de la société. Elle ne doit être ni en liquidation ni en faillite. Assurez-vous toutefois qu’elle est enregistrée avec son numéro de Siret en France.

S’assurer de la qualification du maçon

Il est important que le maçon possède les qualifications requises pour bien effectuer la mission. Au cours des entrevues, demandez à voir les preuves qui certifient les formations suivies. Les diplômes requis sont notamment :

  • Le CAP constructeur en ouvrages d’art ;
  • Le Bac pro technicien du bâtiment organisation et réalisation de gros œuvre ;
  • Le Bac pro interventions sur le patrimoine bâti ;
  • Le MC Restauration du patrimoine architectural, option gros œuvre ;
  • Le BP maçon ;
  • Le MC béton prêt à l’emploi ;
  • Le CAP maçon
  • Le CAP constructeur en béton armé du bâtiment ;
  • Le BP construction en maçonnerie et béton armé, etc.

Par ailleurs, privilégiez un professionnel qui dispose de la certification QUALIBAT. C’est un gage d’expertise et de savoir-faire. Il est délivré au maçon par l’organisme QUALIBAT suite à de régulières vérifications sur ses compétences, sa santé financière et sa conformité vis-à-vis des démarches administratives.

Se renseigner sur sa renommée

Renseignez-vous sur le relationnel et la renommée des professionnels en lice pour faire un choix éclairé.

Demandez des références

Pensez à demander les références du maçon. S’il s’agit d’un artisan qualifié et sérieux, il n’hésitera pas à donner les coordonnées de ses anciens clients. Les informations recueillies auprès de ces derniers devraient vous aider à faire le bon choix. Lors des discussions, mettez un accent sur le respect des délais de livraison, la qualité du travail et des matériaux, la minutie, etc.

Consultez les avis sur le web

Si le professionnel possède un site internet ou une fiche Google, consultez-les. Il n’est pas rare que les clients laissent des avis sur la qualité du travail fourni. Les commentaires sont des vitrines qui donnent un aperçu du professionnalisme de l’artisan. Il faut néanmoins savoir que certains clients laissent des avis négatifs et faux par mauvaise foi.

Utiliser le bouche-à-oreille  

Le bouche-à-oreille est l’un des meilleurs moyens pour trouver un artisan fiable. Privilégiez un maçon recommandé par des membres de la famille, des proches ou des amis. Ils ont certainement été satisfaits par ses services.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *